Le Réseau FEVE

Publié par Lauriane Laguillaumy
Porteur de l'initiative : Solinne Moretti

L’association Réseau FEVE a été créée en 2016. Sa mission consiste à accompagner les salariés dans leurs envies d’agir en faveur de l’environnement, la solidarité, la citoyenneté, dans leurs entreprises ou leur organisations. Elle est portée par des salariés, dans une logique entraide, de partage d’expériences, de transmissions de compétences.

Le Réseau FEVE s’entoure aussi de partenaires ressources à même de répondre aux besoins des salariés. Car ceux sont eux qu’il accompagne pour construire les passerelles sociales et environnementales dans leurs entreprises. Cette écocitoyenneté « de l’intérieur » ne peut être authentique que si chacun est libre, motivé et  volontaire. Et est accompagné de la même façon. C’est la vision d’une RSE citoyenne et inclusive que porte le Réseau FEVE.

Rencontre avec Solinne Moretti

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis ingénieure motoriste spécialiste en dépollution des camions et… cycliste ! Pour me déplacer, au boulot comme en perso, pour transporter et pour accompagner aussi. Dans mes métiers, j’ai toujours fait le choix d’aller dans des lieux « foyers » de mon entreprise, là où des étincelles « autres » peuvent émerger : ici les cyclistes.

Les salariés d’entreprises dites « polluantes » sont aussi des citoyens qui se soucient de ce qu’ils font et de ce qui les entoure, et cela ne se dit pas, ne se sait pas, ce qui rend d’autant plus difficile la tâche de ces salariés qui essayent de faire bouger les lignes de l’intérieur, en sourdine, avec courage. C’est cela qui m’inspire au-delà de l’exercice de mon métier.

Pourquoi monter cette initiative ? Qu’est-ce qui t’a donné envie d’y aller ? Comment ça a démarré ?

Quand nous avons organisé le premier challenge mobilité en 2014 dans notre entreprise, cela a demandé de l’énergie, du courage, de l’inspiration, et nous y sommes parvenus parce que nous l’avons fait ensemble, chacun à notre niveau, dans une coopération libre et volontaire.

Nous nous sommes agrégés très vite autour du projet et notre noyau est encore là, il a grandi, évolué, s’est démultiplié depuis. C’est cela aussi les engagements organiques, vivants et durables. Des engagements qui se font aussi dans des situations parfois difficiles pour les uns et les autres. Ces initiatives ont besoin de soutien dans la durée, dans un rapport bienveillant et de co-construction, d’égal à égal.

Aujourd’hui certaines actions sont dénuées de vision subversive, galvaudée, bien dans l’air du temps : coachs du bonheur, libérateurs de la créativité, managers du « faire-ensemble »… Il n’est pas si facile de faire la différence entre culte de la performance individuelle ou collective et un véritable accompagnement à faire ensemble dans ce qui nous rassemble, en partant d’une envie, d’une besoin singulier qui devient collectif. Le parcours est semé de petits obstacles que l’on lève, que l’on contourne, que l’on dépasse. Ensemble.

Qu’est-ce que notre accompagnement vous a apporté ?

Lors de la mise en œuvre dans mon entreprise de mon projet en 2014, je n’avais pas idée de créer une association. Mais cela est devenu évident pour, d’une part garder l’indépendance de nos actions, et d’autre part étendre notre mission vers les autres collègues salariés.

Anciela m’a aidée à construire la structure de l’association, tout ce cadre juridique que l’on découvre avec bonheur ! L’aide que j’ai reçue m’a permis d’ « assoir » l’association solidement et c’est essentiel pour construire dans la durée. Le RESEAU FEVE, c’est ANCIELA dans les entreprises, où chaque salarié peut trouver le soutien, les ressources, mais aussi les associations, les acteurs de l’ESS dont il a besoin pour relier son entreprise à la cité et faire société. C’est cela que nous accompagnons par les individus-citoyens qui y sont salariés !

Contacts

contact@reseaufeve.org

www.reseaufeve.org

www.facebook.com/reseauFEVE